17 décembre 2012 - Feu d’artifice et champagne : 3 accessions au top ! Vive l’entente avec Plomeur !

publié le 16 déc. 2012 à 23:19 par Douarnenez Tennis de table   [ mis à jour : 4 janv. 2013 à 02:04 ]
Notre DZTT a connu une dernière journée et surtout une première phase historique.
Jamais le club douarneniste n’avait connu un tel triomphe !

On savait déjà que l’équipe 2 était assurée de monter en D1. Elle l’a confirmé par un ultime succès sans bavure. A noter que son capitaine Pascal est invaincu : 21 victoires et 7 doubles sans défaite !
L’équipe 2 du DZTT dépasse donc ainsi le niveau qu’avait l’équipe fanion en 2008. C’est dire l’ascension du club local. Avec l’excellente tartiflette de la famille KERVEILLANT, le Président Hervé avait donc sorti le champagne samedi soir, mais il a fallu retourner à la cave le dimanche…

En effet, la R1 Dames finit aussi par une victoire son parcours de leader, et est champion de R1. Par contre l’équipe d’Elodie, Mélanie et surtout Sara, aussi pilier de l’équipe de D2 montée en D1, ne montera pas. La Prénationale demande un effectif dont ne dispose pas encore le DZTT.

Mais l’exploit revient à notre R2, l’équipe fanion de Jean Malo. Elle recevait Loperhet, et sur le papier le score prévisible était de 16-4 pour les visiteurs, qui devaient priver le DZTT de la 2ème place, déjà très satisfaisante. Sauf que nos Douarnenistes se sont surpassés. Emmenés par notre entraineur -joueur Guillaume, sans faute, ils ont déjoué les pronostics. Gurvan ajoutait 2 points en A, qui avec le double, l’emportait 6-4. Mais c’est surtout la B qui renversait tout. Alors que sur le papier, face à trois 15, elle devait prendre 10-0, elle l’emporte 7-3 ! Yaël sans faute avec trois perfs, Corentin deux belles perfs, et Jean Malo une perf plus double. Cet exploit est d’autant plus précieux que la 2ème place se révèle qualificative à l’accession en R1 ! Le DZTT va donc évoluer 2 divisions plus haut qu’il n’a jamais évolué.

Nos amis de Plomeur, dont l’équipe 2 se maintient en R3 peuvent aussi savourer les fruits de cette entente dont la 1ère phase a justifié tous les espoirs que l’on mettait en elle.
Comments